La fresque Jazz de Philip Paquet a 10 ans.

Septième fresque du projet "Muurvast" à Anvers.

127 lecteurs pour cet article.

Le 29 Août 2009 on inaugurait la fresque Jazz (Louis Armstrong) de Philip Paquet.

C’est la 7ème fresque du projet imaginé par Linda Torfs et Johan Bijttebier, et qu’ils ont appelé ‘Muurvast Stripmurenroute in Antwerpen‘.

Cette fresque a 2 particularités, elle a été réalisée sur panneaux Alucobond(1) en atelier et ensuite placée dans les fenêtres aveugles du bâtiment du bar à vin Patine (wijnbistro Patine) à Leopold De Waelstraat 1 – coin Leopold De Waelplaats – ou se trouve le Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers auquel Philip Paquet fait référence dans son projet et notamment dans la fenêtre en haut à gauche.

(1)Alucobond est un panneau composite constitué de deux tôles de parement aluminium et d’un noyau de remplissage minéral)

Et la deuxième particularité, qui la rend très spéciale, c’est notre seule fresque BD en noir et blanc (niveaux de gris) … et rouge, réalisée par la technique du pochage à main levée pour laisser apparaître un grain marqué dans les gris.

La fresque « Jazz » de Philip Paquet

 

 

Quelques détails de la fresque sur le site Stripmuuren Antwepen ou vous pouvez voir quelques photos de la fresque
ainsi que de toutes les autres réalisations.

 

Carton d’invitation de la fresque Jazz (Louis Armstrong) de Philip Paquet.

Le panneau Louis Armstrong de Philip Paquet.

 

 

La fresque « Jazz » de Philip Paquet est la 7ème de nos réalisations du parcours BD d’Anvers et a été réalisée par Alejandro Ardila AguirreRoland KuleczkoGeorges OreopoulosDavid Vandegeerde.

Vous pouvez voir sur un plan ICI la position des fresques dans Anvers ou ici: http://www.art-mural.eu/html/bdantwplan.html

Le mur a une superficie : ±25 m².

Position du mur au centre de la carte

Adresse exacte: Leopold De Waelstraat, 1 – Antwerpen 2000 – Belgique

Photos d’atelier de la réalisation de la fresque

Réalisation de la fresque "Jazz" de Philip Paquet
Réalisation de la fresque "Jazz" de Philip Paquet
Réalisation de la fresque "Jazz" de Philip Paquet
Réalisation de la fresque "Jazz" de Philip Paquet
Réalisation de la fresque "Jazz" de Philip Paquet

 

Stripmuuren Antwepen

En 2017, nous(1) avons reçu le « CULTUURPRIJS 2017 » de la vzw ANTWERPEN CULTUURSTAD.

l’association a primé notre projet pour les raisons suivantes :

« En 2017, le prix « Antwerpen Cultuurstad » a été attribué au projet de Linda Torfs et Johan Bijttebier; « Stripmuren in de Antwerpse binnenstad » – « Les murs BD dans le centre d’Anvers ».  Ces murs BD sont un patrimoine culturel. Ce sont des monuments importants pour le développement urbain culturel et l’embellissement, entre autres. des coins ou des rues grises et laides. Ils luttent contre la dégradation urbaine et ainsi contre l’exode urbain aussi. Les habitants sont activement impliqués dès le début, ce qui renforce le sentiment d’appartenance dans ces quartiers et contrecarre acidification. Ils constituent également un atout majeur en termes de tourisme. Des promenades avec des explications et des informations sur la collaboration avec les auteurs peuvent être demandées. Le parcours BD a été promu à l’étranger(2). Ils sont durables, avec un caractère permanent en tant que monuments à admirer gratuitement par tous.« 

(1) Le projet « Muurvast » de Linda Torfs et Johan Bijttebier

(2) Voir ICI notamment un article paru dans le New York Times du 6 octobre 2013 avec comme titre ‘36 Hours in Antwerp, Belgium‘ et ou la parcours BD était pointé en 5ème position des choses à faire ou à voir à Anvers.

J’avoue ce texte est traduit du néerlandais avec l’aide de Google Translate, la version en néerlandais se trouve ICI sur la page Info.


127 lecteurs pour cet article.

Bob et Bobette ont 20 ans

La fresque "Bob et Bobette" de Willy Vandersteen du parcours BD de Bruxelles

492 lecteurs pour cet article.

C’était au temps, où… outre le fait que Bruxelles bruxelait, à Bruxelles on faisait aussi des fresques sponsorisées et pour celle-ci c’est assez évident, les 2 sponsors sont bien visible sur la stèle, dans le rond ‘Standaard Uitgeverij’ l’éditeur des albums et dans le carré la « Fnac ». C’est à mon souvenir, la dernière fresque réalisée avec le soutien de sponsors privés. C’était aussi au temps où un Échevin de Bruxelles rêvait d’un projet (Michel Van Roye pour ne pas le citer et le parcours BD de Bruxelles sont indissociable) de fresques pour habiller Bruxelles défigurée par les panneaux publicitaires qu’il venait d’interdire dans le pentagone et fait retirer. C’est sur ce genre de mur laissé dorénavant vide que la majorité des fresques vont être réalisées. Vu le succès naissant et grandissant de cette belle initiative, l’Échevin en question réussit à faire attribuer un budget annuel pour la réalisation des fresques BD suivantes.

Ça fait donc 20 ans, aujourd’hui le 15 juin, que notre ‘castar’ comme on dit chez nous en Belgique et tout particulièrement à Bruxelles où son plus célèbre ketje(1), outre le fait de faire ce qu’il fait d’habitude le mieux et même et surtout en public (voir photo), porte à bout de bras toute l’équipe de nos 2 héros « Bob et Bobette(2) » venu lui rendre une visite de courtoisie une nouvelle fois(3) sur ses terres, et tout ça avec un grand sourire.

Bob et Bobette - parcours BD de Bruxelles

On peu y reconnaître en partant du bas de la fresque, Manneken-Pis bien-sûr, portant un autre castard à la force herculéenne, Jérôme, qui lui porte le ventripotent Lambique, qui lui même porte Tante Sidonie sur son épaule, qui elle porte Bob qui lui porte sur son épaule droite Bobette qui elle tient au plus haut de la fresque sa petite poupée de chiffon Fanfreluche dont elle ne se sépare presque jamais.

N’appeler pas le « 900 »(4) comme on disait alors, si cet étrange montage venait à tomber, mais plutôt le « 112 » aujourd’hui. Mais rassurez-vous, ils sont solides et intrépides et n’ont peur de rien et le seul risque qu’ils courent c’est d’être là encore pour longtemps.

Le projet de la fresque est de Paul Geerts(5) qui a repris, presque à l’identique l’illustration de la quatrième de couverture des albums de Bob et Bobette en hommage à Willy Vandersteen. Comme vous le remarquerez sur la photo, même les feux ce sont mit au rouge pour ne pas dépareiller l’ambiance générale rougeâtre de la fresque, et même le bleu du ciel est tellement pâle qu’il en paraît presque gris pour mieux encore mettre en valeur la fresque (la photo a été prise en juin 1995 juste après le démontage des échafaudages, quelques jours seulement avant l’inauguration).

La fresque « Bob et Bobette » est la 6ème de nos réalisations du parcours BD de Bruxelles et a été réalisée par Georges Oreopoulos et David Vandegeerde.

Cette année est aussi le 70ème anniversaire de la première publication de « Bob et Bobette » le 30 mars 1945.

Carton d’invitation ‘Bob et Bobette’ de Willy Vandersteen

Carton d'invitation 'Bob et Bobette' de Willy Vandersteen

Bob et Bobette se trouvent rue de Laeken, au n°116 (coin rue du Canal), épingle n°6 sur le plan ici http://www.art-mural.eu/html/bdbruxplan.html.

Le mur a une superficie : ± 25 m²

Position du mur au centre de la carte

Adresse exacte: rue de Laeken 116 – 1000 Bruxelles – Belgique

(1) Le Manneken-Pis pour ceux qui ne sauraient pas!(2) Suske en Wiske en néerlandais
(3) Manneken Pis, l’irascible (album n°180 : Manneken Pis, l’Irascible paru en 1980)
(4) 900 : autrefois le 900 était le n° de téléphone des urgences en Belgique
(5) Paul Geerts débuta aux Studio Vandersteen en 1968, mais c’est en 1990, au décès de W. Vanderstreen qu’il prend les rênes de la série jusqu’en 2001.


492 lecteurs pour cet article.

10 ans du mural "Hendrik Conscience" de Jan Bosschaert

Le premier mural de la série du projet 'Muurvast' à Anvers

 

 

494 lecteurs pour cet article.

Comme le temps passe vite, …..  c’était hier encore, le 29 avril 2005, et on inaugurait le mural « Hendrik Conscience », à la Wolstraat 12 (plus précisément Moriaanstraatje) à un jet de pierre de la Grand Place d’Anvers. Ce sera le premier de la  série du projet « Muurvast« , imaginé par Linda Torfs et Johan Bijtebier, qui en compte 10 aujourd’hui. Muurvast est le nom du projet de murs BD d’Anvers.

 

L’artiste choisi par les initiateurs du projet pour « essuyer les plâtres » a été Jan Bosschaert, peintre, illustrateur et dessinateur de BD, auteur notamment de « Jaguar » et « Dog Mengo » scénarisé par Jean Dufaux … Pour cette première fresque anversoise, Jan Bosschaert à choisi de rendre hommage à Hendrik Conscience, en représentant cet illustre écrivain, dont la statue trône non loin de là sur la place qui porte son nom depuis son inauguration le 13 août 1883, un peu moins d’un mois avant sa mort le 10 septembre 1883.

Particularité de ce mural, la partie représentant les livres en bas a été peinte par Jan Bosschaert directement sur le mur. C’est le seul dans ce cas parmi plus de 70 fresques BD des divers parcours BD réalisés par l’asbl Art Mural.

 

Jan Bosschaert

Carton d’invitation ‘Hendrik Conscience’ de Jan Bosschaert

Carton d'invitation 'Hendrik Conscience'

 

Position du mur au centre de la carte

Adresse exacte: Wolstraat 12, 2000 Antwerpen – Belgique

En même temps que l’anniversaire du mural de Jan Bosschaert, c’est aussi celui du projet Muurvast (parcours BD d’Anvers) qui a eu par la suite vu la réalisation de 9 autres muraux.

Voici la liste des 10 murs dans l’ordre de réalisation:.

  1. Beeld van Hendrik Conscience  de Jan Bosschaert in de Wolstraat (Avril 2005)
  2. Suske en Wiske de Willy Vandersteen in de Korte Ridderstraat (mai 2006)
  3. Kiekeboe de Merho in de Paradijsstraat (Octobre 2006)
  4. Passage de Jan Van der Veken op de Eiermarkt (mai 2007)
  5. Cordelia  de Ilah in de Keizerstraat (Novembre 2007)
  6. Laarmans uit Kaas van Willem Elsschot  de Dick Matena in de Korte Nieuwstraat (Juillet 2008)
  7. Jazz-muur de Philip Paquet in de Leopold De Waelstraat  (Août 2009)
  8. Jommeke de Jef Nys op het Frans Halsplein (Mai 2011)
  9. Kleurrijke stoet de Brecht Evens op de Oever (Septembre 2012)
  10. Nero de Marc Sleen op Kloosterstraat 149 (Juin 2014)

La même liste mais dans l’ordre où on peut les découvrir en faisant le parcours à partir de la légendaire librairie de bande  dessinées Mekanik Strip (à St.Jacobsmarkt 73 – 2000 Antwerp ) tout à côté du Mural « Jommeke » de Jef Nys à la Frans Halsplein à moins de 200 mètres de là.

Inauguration du Mural Nero à Anvers

Stripmuren plan – Plan du parcours BD :  http://stripmuren.be/stripmuren-route/ 

Voici un plan réalisé avec Google Maps pour vous diriger sans vous perdre tout au long des 10 fresques en cliquant ICI. La balade dure 42 min si vous faites le chemin à pied sans vous arrêter et est long de 3,4 km. Si vous faites le tour des fresques  à vélo, cliquez ICI, la ballade ne dure plus que 14 min et et est long 4,0 km. Au terme de votre petit ‘périple’, profitez de la terrasse et de la carte du « Wijnbistro Patine » à Leopold de Waelplaats 1, sur la façade duquel est réalisée la 7ème fresque du parcours, « Louis Armstrong » de Philip Paquet.

Vous pouvez voir sur un plan ICI leurs positions dans Anvers ou ici: http://www.art-mural.eu/html/bdantwplan.html


494 lecteurs pour cet article.

Le Parcours BD de Laeken a 10 ans

L'inauguration de la fresque "Martine", sonnait en même temps le départ du parcours BD de Laeken.

318 lecteurs pour cet article.

Du 7 décembre 2004 au 7 décembre 2014.

Vous l’aurez compris, ce 7 décembre 2014, le parcours BD de Laeken, en même temps que l’anniversaire de la fresque « Martine », fête aussi ses 10 ans et mérite bien évidement ce petit rappel. Ce deuxième parcours en prolongation de celui du pentagone a été initié par Philippe Decloux alors Échevin du Tourisme de la Ville de Bruxelles et en charge du parcours BD de Bruxelles de 2000 à 2006.

Le plan sur Google Maps des murs du ‘Parcours BD de Laeken‘.

Le premier mural en 2004 du tout nouveau parcours a été dévolu tout naturellement à Martine qui fêtait justement cette année-là, les cinquante ans de sa création – et de fait cette année-ci, ses soixante ans, – même si à proprement parler, ce n’est pas de la BD, elle a bien évidement toute sa place dans le parcours. Et comme le dit Philippe Decloux, dans son guide « Bruxelles Balades BD » paru en 2012, dont un des chapitres est consacré au parcours BD de Laeken, dans la 5ème balade à la page 140: « Martine a toujours tout fait très bien. Même sa fresque est réussie. »  Que peut-on dire de plus? … Eh bien, …sur la fresque … probablement rien de mieux … mais sur ce guide, on peut dire que l’on peu toujours le trouver, selon la formule consacrée,  « dans toutes les bonnes librairies » !

Bruxelles Balades BD de Philippe Decloux180° éditions

 BRUXELLES BALADES BD 
 Philippe DECLOUX

Date de parution : 2012
Langues : Trilingue Français, Néerlandais et Anglais
192 pages couleurs et 480 photos
Format du guide : 120 X 210mm
Plans détaillés avec QR codes pour smartphones

Editeur : 180° éditions
Collection : BRUXELLES MA BELLE

Le QR code de la page 137

Le QR code de la page 137 par exemple, si vous le scannez avec votre smartphone, vous obtenez ce lien  http://goo.gl/maps/YiSBP qui vous mène tout droit sur le plan de Laeken.

Le parcours compte 8 muraux réalisés par Art Mural asbl. Le premier en réalité dans la chronologie a été le « Petit Spirou » de Tome et Janry réalisé en juin 1996 à Brupark – blvd du Centenaire mais à l’époque faisait partie du Parcours BD de Bruxelles. Le dernier mural de ce parcours réalisé par Art Mural a été « Natacha » de François Walthéry en novembre 2009 dans le cadre de l’année à thème de la Région de Bruxelles-Capitale, « 2009 Bruxelles BD »

Cliquez sur les vignettes pour afficher les images
Petit Spirou de Tome et Janry Martine de Gilbert Delahaye et Marcel Marlier Lincoln de Jérôme, Anne-Claire et Olivier Jouvray Titeuf de Zep Roi des Mouches de Mezzo Kiekeboe de Merho Gil Jourdan de Maurice Tilleux Natacha de François Walthéry

Voici la liste des muraux réalisés par Art Mural dans l’ordre de réalisation

1. Petit Spirou de Tome / Janry à Brupark – blvd du Centenaire
2. Martine de Gilbert Delahaye et Marcel Marlier – avenue de la Reine, 325
3. Lincoln de Jérôme, Anne-Claire & Olivier Jouvray – rue des Palais outre-pont, coin rue de la Grotte
4. Titeuf  de Zep – avenue Bockstael, 1
5. Le Roi des Mouches de Mezzo – rue Stiernet, 23
6. Kiekeboe de Merho avenue du Gros Tilleul
7. Gil Jourdan de Maurice Tilleux – rue Thys-Vanham
8. Natacha de François Walthéry – rue Jan Bollen

 Voici quelques noms indissociables du Parcours BD de Laeken depuis 2004


318 lecteurs pour cet article.

Martine à Laeken

Mais quel âge a donc Martine? Elle a 8 ans, 10 ans ou 60 ans ?

729 lecteurs pour cet article.

Tout le monde connaît Martine(1) ou Zana, Martina, Steffi, Debbie, Emma, Marie,Touline, Tiny, Mariona, Martina, Mireia, Maja, Carolina, Martita, Μαρίλη, Siani, Miriam, Márti, Tini, Máirín, Margrét, Cristina, Martita, Elenyté, Marica, Martini, Tiny, Martynka,  Anita,  Andreea, МАРТИНА, Maja, Martinka, Marinka, Mimmi, Küçük Ayşegül, … ou quel que soit le nom que vous lui donnez, le 7 décembre 2014, elle aura 10 ans.

Martine dans sa version actuelle, après le percement des fenêtres en 2007

Le mural Martine dans sa version actuelle

En tout cas, la fresque « Martine » du parcours BD de Laeken aura bientôt 10 ans, mais depuis le début de l’année 2014, un peu partout, notamment en France et en Belgique, peut-être ailleurs aussi, les hommages à Marcel Marlier, à Gilbert Delahaye et à Martine se sont multipliés, et si vous cherchez un peu, vous pourrez probablement encore trouver une expo fêtant le 60ème anniversaire de sa création.

60 ans d’existence et pourtant, quand elle fête son anniversaire et souffle les bougies sur son gâteau, il n’y en a jamais plus de 8. Martine reste l’éternelle petite fille de 8 ans.

La preuve en image, l’album 19, « Martine fête son anniversaire »

Martine fête son anniversaire

En effet, c’est le 7 décembre 2004, par une journée un peu froide mais de saison, qu’a eu lieu l’inauguration de la fresque réalisée par Art Mural a.s.b.l. à l’occasion du 50ème anniversaire de la création du personnage de Martine en présence de Marcel Marlier.

Si vous étiez passé un peu plus tôt, par l’avenue de la Reine, durant les mois d’octobre et novembre, vous auriez pu voir David  et Georges en train de se battre avec leurs brosses, leurs pinceaux et leurs spalters, aussi avec les couleurs et surtout avec le temps automnal, très froid et très humide cette année là, et qui malgré ces conditions difficiles, ont su mettre un sourire bienveillant sur le visage de Martine et de la gaîté dans le regard de son chien Patapouf, tout heureux de se balader avec elle dans … les rues de Laeken.

Sur le site de Cecil Arnould, et plus particulièrement sur sa page photos, j’ai trouvé une des rares photos – et pour tout dire la seule – de l’inauguration de la fresque Martine avec Marcel Marlier, prise le 7 décembre 2004.

Le 18 janvier 2011, au décès de Marcel Marlier, 14 ans après celle de son autre créateur, Gilbert Delahaye, les aventures de Martine ce sont définitivement arrêtées, suivant ainsi le souhait de Marcel Marlier de ne pas avoir de suite. Soixante albums de Martine auront vu le jour sous ses pinceaux et le dernier en date, «Martine et le prince mystérieux», a été publié en 2010. Depuis le premier album « Martine à la ferme« , publié en 1954, les Editions Casterman ont vendu près de 150 millions d’albums des aventures de Martine que ce soit en langue française ou dans une trentaine de langues étrangères. Et le plus étonnant, c’est qu’il s’en vend encore et toujours environ un millions d’albums chaque année. Depuis la parution du premier album, Martine est devenue un véritable phénomène de l’édition pour la jeunesse.

 « Martine à la ferme » dans la version de 1954

Martine à la ferme

D’autres titres des aventures de Martine.

Pour son 50ème anniversaire, en 2004, Martine recevait un cadeau gigantesque (2) de la part de la Ville de Bruxelles, une fresque de 180 m² à son effigie sur le pignon d’une maison de Laeken. C’était aussi la première fresque réalisée pour ce nouveau parcours, en dehors du mural « Petit Spirou » de Tome et Janry qui existait bien avant, en 1996, à Brupark – boulevard du Centenaire, mais faisait à l’époque partie du parcours BD de Bruxelles.

Le mural Martine dans sa version de 2004

Le mural Martine dans sa version de 2004

Le mural Martine dans sa version actuelle - détail

Comme vous pouvez le remarquer, les fenêtres ont été percées dans les zones du ciel, où elles étaient déjà prévues à la réalisation du projet et du mural en prévision d’une rénovation future et qui a bien eu lieu en 2007.

Pour les curieux seulement, voici à quoi ressemblait le pignon du bâtiment de l’avenue de la Reine, 325, avant octobre 2004 et la réalisation de la fresque Martine. Avouez qu’il y a de quoi avoir le sourire.

Position du mur au centre de la carte

Adresse exacte du mural ‘Martine’:  Avenue de la Reine 325, 1020 Bruxelles – Belgique

Vous pourrez trouver sur ce lien le plan complet du parcours BD de Laeken mais aussi les plans du parcours BD de Bruxelles.

(1) source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Martine

(2) Pour vous donner une idée de la taille de Martine, sa tête, du menton jusqu’au sommet de son crâne, fait exactement 2 mètres de haut, et sa taille en entier fait environ 9 mètres, la moitié de la hauteur totale du mur. Évidement point de vue taille, son petit chien Patapouf n’est pas en reste, il a quand même, du bout de la truffe à la griffe de sa patte avant gauche, près de 3,30 mètres de haut, l’équivalent d’un éléphant de bonne taille.

casterman logo

Martine, un personnage créé par Gilbert Delahaye et Marcel Marlier/Léaucour création © Casterman


729 lecteurs pour cet article.

Le mural « Odilon Verjus » a 10 ans.

'Odilon Verjus’ du Parcours BD de Bruxelles d'après le projet original de Verron

393 lecteurs pour cet article.

Durant les mois de mai et juin 2004, si vous étiez passé devant  le n°13 de la rue des Capucins, vous auriez pu voir David et Georges réaliser la fresque ‘Odilon Verjus’ du Parcours BD de Bruxelles d’après un projet original de Verron et du scénariste Yann. Ça fait donc plus de 10 ans maintenant que le missionnaire Odilon Verjus qui parcourt le monde est de passage à Bruxelles,  et il prête sa grosse main généreuse à Joséphine Baker pour l’aider à faire le mur sous le regard inquiet du jeune novice Laurent de Boismenu.

‘Odilon Verjus’ du Parcours BD de Bruxelles d’après le projet original de Verron

Le mural Odilon Verjus de Verron et Yann à Bruxelles

Malgré les 450 mètres à vol d’oiseau qui sépare le mural  ‘Odilon Verjus’ du palais de justice de Bruxelles, remarquer la taille imposante de la coupole qu’on aperçoit juste au dessus du toit du bâtiment sur lequel il est peint.

Notez la façon « magistrale » avec laquelle Laurent Verron a intégré le relief du mur à la fresque. Notez aussi à l’arrière plan, le palais de justice de Bruxelles, avec sa coupole comme elle était avant la guerre de 40 et donc correspond exactement à l’époque où se déroule l’histoire, les années 30. C’est la voisine (90 ans à l’époque qui avait bien connu la version précédente de la coupole) habitant la maison juste en face du mural qui le jour de l’inauguration avait souligné le fait à l’étonnement de tous et de Verron en particulier qui par le plus grand des hasards avait cherché sur internet de la documentation et qui était tombé sur une photo d’avant l’incendie*.

Etat d mur ‘Odilon Verjus’ du Parcours BD de Bruxelles avant sa réalisation

 ‘Odilon Verjus’ le mur avant

L’inauguration a eu lieu le 16 juin 2004, en présence de Yann et Verron qui se sont prêtés avec un certain plaisir à une séance de dédicace. Moi j’ai eu droit au félicitations d’Odilon Verjus à  travers un dessin de Verron, d’autres, que j’ai vu faire par sa main habile, ont eu droit à la divine Joséphine! J’ai eu aussi droit au « BRAVO » de Yann et tout ça dans le 6ème album de la série : « VADE RETRO HOLLYWOOD ! » que je garde précieusement dans ma bibliothèque, à coté de quelques autres.

Dédicace de Verron et de Yann à l’occasion de l’inauguration du mural ‘Odilon Verjus’

 ‘Odilon Verjus’ dédicace de Verron et de Yann

Le carton d’invitation à l’occasion de l’inauguration du mural ‘Odilon Verjus’

Le carton d'invitation à l'occasion de l'inauguration du mural Odilon Verjus

* Source Wikipédia

L’incendie du palais de justice de Bruxelles, bouté par l’occupant le 3 septembre 1944 lors de la débâcle allemande pour tenter de détruire les documents compromettants qu’ils n’ont pu emmener. Malgré la mobilisation de la population pour lutter contre l’incendie, elle ne pu empêcher l’effondrement de l’imposante coupole en cuivre qui s’écroulera sous l’action de la chaleur intense. C’est en 1948 que les travaux de restauration et de la version actuelle de la coupole surélevée de 2,50 m ont démarrés.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_du_palais_de_justice_de_Bruxelles_%281944%29

Source www.bruxelles.be

Sur cette page du site de la ville de Bruxelles, vous pouvez voir une photo du palais de justice de Bruxelles après l’incendie et en bas de page une vidéo également.

http://www.bruxelles.be/artdet.cfm/5562

Position du mur au centre de la carte

Adresse exacte du mural ‘Odilon Verjus’: Rue des Capucins 13, 1000 Bruxelles – Belgique

Vous pourrez trouver le plan complet du parcours BD de Bruxelles mais aussi les plans du parcours BD de Laeken et celui d’Anvers qui ont étés aussi mis à jour.


393 lecteurs pour cet article.