Bob et Bobette ont 20 ans

La fresque "Bob et Bobette" de Willy Vandersteen du parcours BD de Bruxelles

568 lecteurs pour cet article.

C’était au temps, où… outre le fait que Bruxelles bruxelait, à Bruxelles on faisait aussi des fresques sponsorisées et pour celle-ci c’est assez évident, les 2 sponsors sont bien visible sur la stèle, dans le rond ‘Standaard Uitgeverij’ l’éditeur des albums et dans le carré la « Fnac ». C’est à mon souvenir, la dernière fresque réalisée avec le soutien de sponsors privés. C’était aussi au temps où un Échevin de Bruxelles rêvait d’un projet (Michel Van Roye pour ne pas le citer et le parcours BD de Bruxelles sont indissociable) de fresques pour habiller Bruxelles défigurée par les panneaux publicitaires qu’il venait d’interdire dans le pentagone et fait retirer. C’est sur ce genre de mur laissé dorénavant vide que la majorité des fresques vont être réalisées. Vu le succès naissant et grandissant de cette belle initiative, l’Échevin en question réussit à faire attribuer un budget annuel pour la réalisation des fresques BD suivantes.

Ça fait donc 20 ans, aujourd’hui le 15 juin, que notre ‘castar’ comme on dit chez nous en Belgique et tout particulièrement à Bruxelles où son plus célèbre ketje(1), outre le fait de faire ce qu’il fait d’habitude le mieux et même et surtout en public (voir photo), porte à bout de bras toute l’équipe de nos 2 héros « Bob et Bobette(2) » venu lui rendre une visite de courtoisie une nouvelle fois(3) sur ses terres, et tout ça avec un grand sourire.

Bob et Bobette - parcours BD de Bruxelles

On peu y reconnaître en partant du bas de la fresque, Manneken-Pis bien-sûr, portant un autre castard à la force herculéenne, Jérôme, qui lui porte le ventripotent Lambique, qui lui même porte Tante Sidonie sur son épaule, qui elle porte Bob qui lui porte sur son épaule droite Bobette qui elle tient au plus haut de la fresque sa petite poupée de chiffon Fanfreluche dont elle ne se sépare presque jamais.

N’appeler pas le « 900 »(4) comme on disait alors, si cet étrange montage venait à tomber, mais plutôt le « 112 » aujourd’hui. Mais rassurez-vous, ils sont solides et intrépides et n’ont peur de rien et le seul risque qu’ils courent c’est d’être là encore pour longtemps.

Le projet de la fresque est de Paul Geerts(5) qui a repris, presque à l’identique l’illustration de la quatrième de couverture des albums de Bob et Bobette en hommage à Willy Vandersteen. Comme vous le remarquerez sur la photo, même les feux ce sont mit au rouge pour ne pas dépareiller l’ambiance générale rougeâtre de la fresque, et même le bleu du ciel est tellement pâle qu’il en paraît presque gris pour mieux encore mettre en valeur la fresque (la photo a été prise en juin 1995 juste après le démontage des échafaudages, quelques jours seulement avant l’inauguration).

La fresque « Bob et Bobette » est la 6ème de nos réalisations du parcours BD de Bruxelles et a été réalisée par Georges Oreopoulos et David Vandegeerde.

Cette année est aussi le 70ème anniversaire de la première publication de « Bob et Bobette » le 30 mars 1945.

Carton d’invitation ‘Bob et Bobette’ de Willy Vandersteen

Carton d'invitation 'Bob et Bobette' de Willy Vandersteen

Bob et Bobette se trouvent rue de Laeken, au n°116 (coin rue du Canal), épingle n°6 sur le plan ici http://www.art-mural.eu/html/bdbruxplan.html.

Le mur a une superficie : ± 25 m²

Position du mur au centre de la carte

Adresse exacte: rue de Laeken 116 – 1000 Bruxelles – Belgique

(1) Le Manneken-Pis pour ceux qui ne sauraient pas!(2) Suske en Wiske en néerlandais
(3) Manneken Pis, l’irascible (album n°180 : Manneken Pis, l’Irascible paru en 1980)
(4) 900 : autrefois le 900 était le n° de téléphone des urgences en Belgique
(5) Paul Geerts débuta aux Studio Vandersteen en 1968, mais c’est en 1990, au décès de W. Vanderstreen qu’il prend les rênes de la série jusqu’en 2001.


568 lecteurs pour cet article.
(Visité 347 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire