Martine à Laeken

Mais quel âge a donc Martine? Elle a 8 ans, 10 ans ou 60 ans ?

730 lecteurs pour cet article.

Tout le monde connaît Martine(1) ou Zana, Martina, Steffi, Debbie, Emma, Marie,Touline, Tiny, Mariona, Martina, Mireia, Maja, Carolina, Martita, Μαρίλη, Siani, Miriam, Márti, Tini, Máirín, Margrét, Cristina, Martita, Elenyté, Marica, Martini, Tiny, Martynka,  Anita,  Andreea, МАРТИНА, Maja, Martinka, Marinka, Mimmi, Küçük Ayşegül, … ou quel que soit le nom que vous lui donnez, le 7 décembre 2014, elle aura 10 ans.

Martine dans sa version actuelle, après le percement des fenêtres en 2007

Le mural Martine dans sa version actuelle

En tout cas, la fresque « Martine » du parcours BD de Laeken aura bientôt 10 ans, mais depuis le début de l’année 2014, un peu partout, notamment en France et en Belgique, peut-être ailleurs aussi, les hommages à Marcel Marlier, à Gilbert Delahaye et à Martine se sont multipliés, et si vous cherchez un peu, vous pourrez probablement encore trouver une expo fêtant le 60ème anniversaire de sa création.

60 ans d’existence et pourtant, quand elle fête son anniversaire et souffle les bougies sur son gâteau, il n’y en a jamais plus de 8. Martine reste l’éternelle petite fille de 8 ans.

La preuve en image, l’album 19, « Martine fête son anniversaire »

Martine fête son anniversaire

En effet, c’est le 7 décembre 2004, par une journée un peu froide mais de saison, qu’a eu lieu l’inauguration de la fresque réalisée par Art Mural a.s.b.l. à l’occasion du 50ème anniversaire de la création du personnage de Martine en présence de Marcel Marlier.

Si vous étiez passé un peu plus tôt, par l’avenue de la Reine, durant les mois d’octobre et novembre, vous auriez pu voir David  et Georges en train de se battre avec leurs brosses, leurs pinceaux et leurs spalters, aussi avec les couleurs et surtout avec le temps automnal, très froid et très humide cette année là, et qui malgré ces conditions difficiles, ont su mettre un sourire bienveillant sur le visage de Martine et de la gaîté dans le regard de son chien Patapouf, tout heureux de se balader avec elle dans … les rues de Laeken.

Sur le site de Cecil Arnould, et plus particulièrement sur sa page photos, j’ai trouvé une des rares photos – et pour tout dire la seule – de l’inauguration de la fresque Martine avec Marcel Marlier, prise le 7 décembre 2004.

Le 18 janvier 2011, au décès de Marcel Marlier, 14 ans après celle de son autre créateur, Gilbert Delahaye, les aventures de Martine ce sont définitivement arrêtées, suivant ainsi le souhait de Marcel Marlier de ne pas avoir de suite. Soixante albums de Martine auront vu le jour sous ses pinceaux et le dernier en date, «Martine et le prince mystérieux», a été publié en 2010. Depuis le premier album « Martine à la ferme« , publié en 1954, les Editions Casterman ont vendu près de 150 millions d’albums des aventures de Martine que ce soit en langue française ou dans une trentaine de langues étrangères. Et le plus étonnant, c’est qu’il s’en vend encore et toujours environ un millions d’albums chaque année. Depuis la parution du premier album, Martine est devenue un véritable phénomène de l’édition pour la jeunesse.

 « Martine à la ferme » dans la version de 1954

Martine à la ferme

D’autres titres des aventures de Martine.

Pour son 50ème anniversaire, en 2004, Martine recevait un cadeau gigantesque (2) de la part de la Ville de Bruxelles, une fresque de 180 m² à son effigie sur le pignon d’une maison de Laeken. C’était aussi la première fresque réalisée pour ce nouveau parcours, en dehors du mural « Petit Spirou » de Tome et Janry qui existait bien avant, en 1996, à Brupark – boulevard du Centenaire, mais faisait à l’époque partie du parcours BD de Bruxelles.

Le mural Martine dans sa version de 2004

Le mural Martine dans sa version de 2004

Le mural Martine dans sa version actuelle - détail

Comme vous pouvez le remarquer, les fenêtres ont été percées dans les zones du ciel, où elles étaient déjà prévues à la réalisation du projet et du mural en prévision d’une rénovation future et qui a bien eu lieu en 2007.

Pour les curieux seulement, voici à quoi ressemblait le pignon du bâtiment de l’avenue de la Reine, 325, avant octobre 2004 et la réalisation de la fresque Martine. Avouez qu’il y a de quoi avoir le sourire.

Position du mur au centre de la carte

Adresse exacte du mural ‘Martine’:  Avenue de la Reine 325, 1020 Bruxelles – Belgique

Vous pourrez trouver sur ce lien le plan complet du parcours BD de Laeken mais aussi les plans du parcours BD de Bruxelles.

(1) source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Martine

(2) Pour vous donner une idée de la taille de Martine, sa tête, du menton jusqu’au sommet de son crâne, fait exactement 2 mètres de haut, et sa taille en entier fait environ 9 mètres, la moitié de la hauteur totale du mur. Évidement point de vue taille, son petit chien Patapouf n’est pas en reste, il a quand même, du bout de la truffe à la griffe de sa patte avant gauche, près de 3,30 mètres de haut, l’équivalent d’un éléphant de bonne taille.

casterman logo

Martine, un personnage créé par Gilbert Delahaye et Marcel Marlier/Léaucour création © Casterman


730 lecteurs pour cet article.
(Visité 598 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire