Cubitus aussi a 20 ans !

Ça fait un moment que Cubitus a pris la place de Manneken-Pis sur son piédestal ...

276 lecteurs pour cet article.

… plus exactement 20 ans 1 mois  et 12 jours aujourd’hui, … et il ne compte pas le lui rendre de sitôt! Il est encore là pour quelques années.

Anniversaire un tout petit peu tardif, mais « il n’est jamais trop tard » pour s’en souvenir, moi c’est la semaine dernière en passant devant en voiture.

C’était notre 3ème et seule fresque réalisée et inaugurée en 1994 pour le « Parcours BD » de la Ville de Bruxelles et elle a eu 20 ans le 7 décembre 2014. Hasard du calendrier, c’est aussi la date anniversaire des 10 ans de la fresque Martine et des 10 ans du parcours BD de Laeken.

Le mural 'Cubitus' de Dupa du « Parcours BD » de la Ville de Bruxelles

Si vous ne connaissez pas Cubitus et vous faites une recherche sur google, vous pourriez tomber sur cette définition très sérieuse sur wikipedia, « cubitus : Plus long des deux os de l’avant-bras, au côté du petit doigt, dont l’extrémité supérieure forme le coude« . Même si c’est vrai en partie, il n’en est rien, « notre » Cubitus, à nous est un chien blanc avec un sérieux embonpoint, une truffe noire et une queue jaune. Son nom est donc aussi celui d’un os, mais quoi de plus normal pour un chien, d’ailleurs il en fait collection et en possède des milliers et il en grignote un de temps en temps. Il a aussi comme voisin et pire ennemi (qui peut parfois être son meilleur ami), Sénéchal, un chat noir et blanc, quoi de plus normal pour un chien. Cubitus est donc un chien ordinaire (normal), qui marche sur deux pattes, qui parle et qui a conscience d’être un héros de bande dessinée, mais quoi de plus normal pour un chien … de bande dessinée.

Le 16 avril 1968, Cubitus apparaissait pour la première fois dans le Journal Tintin. C’est Greg qui demanda à Dupa de créer un personnage pour boucler un numéro (N° 16 du 16 Avril 1968 édition belge) du magazine pour lequel une page restait vide. Et Dupa créa … Cubitus. Par la suite, il sera en couverture du journal à maintes reprises jusqu’en 1988 pour l’anniversaire des 20 ans de sa création.

Dupa créera 39 albums des aventures de Cubitus, jusqu’à son décès le 8 novembre 2000.

Petite anecdote, un jour pendant que nous étions en train de terminer ce mural, deux jeunes garçons – du quartier -, tout heureux d’avoir reconnu Cubitus sur le mur, nous apostrophent. Celui qui paraît être le plus jeune des deux nous demande alors bruyamment : « Lequel de vous deux est Dupa? ». Nous, interloqués devant la demande, le compère du demandeur tout autant que nous, de répondre à son ami avec un ton narquois mais plus bas : « T’es c…, tu crois quand même pas que Dupa vas venir dans notre quartier! ».

Et pourtant, s’ils étaient passé le jour d’avant, presque à la même heure, ils auraient rencontré Dupa en personne devant le mur à discuter jovialement avec nous de la réalisation du mural et quelques minutes plus tard de nous proposer d’aller boire un café en face pour avoir une vision un peu plus lointaine du mur. Sur ces explications, nos deux amis incrédules s’en allèrent d’un pas lent, en marmonnant entre eux qu’on n’allait quand même pas les prendre pour des c… de croire une chose pareille. Dupa dans leur quartier!  Et pourtant c’est la vérité!

D’ailleurs très vite, enchanté du travail, la discussion avec Dupa est passée aux « vieilles » voitures (de collections) qui comme tout le monde sait – mais à l’époque on ne savait pas -, était une autre de ses passions avec le dessin. Nous, à l’époque on avait aussi une vieille voiture, c’était une « vieille » 4L Renault … en fin de vie, on dirait un « collector » aujourd’hui.

Photo de David et Georges en cours de travail sur le mural

C’est une des rares photos de nous (David en haut et Georges en bas et Manneken-pis à droite) en cours de travail sur le mural « Cubitus ». On peut y voir, sur la même photo, à la droite de Manneken-pis pour une fois de dos, l’esquisse d’un double du ketje de Bruxelles. Non, ce n’est pas une erreur, mais après la pose des poncifs, à la demande des responsables du parcours BD, il a été décidé de décaler Maneken-Pis légèrement vers la gauche et un peu plus haut, pour être toujours visible, même quand l’auvent de l’épicerie jouxtant le mural serait ouvert. Et sitôt dit, c’est ce qui fut sitôt fait. Le plus amusant dans cette anecdote, c’est que le mur sitôt fini et les échafaudages enlevés, l’épicerie ferma définitivement dans les quelques jours qui s’en suivirent et l’auvent fut rentré aussitôt définitivement – sur la photo générale plus haut, l’auvent est toujours présent, la photo ayant été prise le jour de l’enlèvement des échafaudages.

Manneken-pis et l'esquisse de son double

Cubitus se trouve rue de Flandre, au croisement avec la rue Leon Lepage, épingle n°3 sur le plan ici http://www.art-mural.eu/html/bdbruxplan.html.

Le mural a été inauguré le 7 décembre 1994, c’était un mercredi après midi, comme toutes les inaugurations à cette époque là, pour permettre aux écoliers d’y assister. Le dessin retravaillé par Dupa était l’œuvre primée d’un concours (d’idées) organisé dans les écoles de la Ville de Bruxelles.

Le mur a une superficie : ± 35 m²

Carton d’invitation ‘Cubitus’ de Dupa

Carton d'invitation 'Cubitus' de Dupa

Sur le carton d’invitation, on peut lire qu’un jeu-concours sera organisé lors de cette inauguration, sous la forme du jeu des 7 erreurs (différences) qui a été imaginé suite aux quelques modifications mineures du projet, comme la position de Manneken-pis, la signature de Dupa à gauche, pour les plus visibles et permettra aux enfants présent de gagner le dernier album paru cette année là, « Cubitus et les cumulus de Romulus ». C’était très amusant, les enfants nous demandaient les réponses, pour remporter le prix convoité, mais finalement tout les enfants présent sont reparti avec un album sous le bras et un grand sourire.

Position du mur au centre de la carte

Adresse exacte: Rue de Flandre 109 – Bruxelles 1000 – Belgique


276 lecteurs pour cet article.
(Visité 142 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire